1. Culpabilise les autres au nom du lien familial, de l’amitié, de l’amour, de la conscience professionnelle ;
2. Reporte sa responsabilité sur les autres, ou se démet des siennes ;
3. Ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et opinions ;
4. Répond très souvent de façon floue ;
5. Change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations ;
6. Invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes ;
7. Fait croire aux autres qu’ils doivent être parfaits, qu’ils ne doivent jamais changer d’avis, qu’ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et questions ;
8. Met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres : il critique sans en avoir l’air, dévalorise et juge ;
9. Fait passer ses messages par autrui ;
10.Sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner ;
11. Sait se placer en victime pour qu’on le plaigne ;
12. Ignore les demandes même s’il dit s’en occuper ;
13. Utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins (notion d’humanité, de charité, racisme, « bonne » ou « mauvais » mère, etc.) ;
14. Menace de façon déguisée, ou pratique un chantage ouvert ;
15. Change carrément de sujet au cours d’une conversation ;
16. Évite ou s’échappe de l’entretien, de la réunion ;
17. Mise sur l’ignorance des autres et fait croire en sa supériorité ;
18. Ment ;
19. Prêche le faux pour savoir le vrai ;
20. Est égocentrique ;
21. Peut être jaloux ;
22. Ne supporte pas la critique et nie les évidences ;
23. Ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres ;
24. Utilise souvent le dernier moment pour demander, ordonner ou faire agir autrui ;
25. Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes répondent au schéma opposé;
26. Flatte pour vous plaire, fait des cadeaux, se met soudain aux petits soins pour vous ;
27. Produit un sentiment de malaise ou de non-liberté ;
28. Est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d’autrui ;
29. Nous fait faire des choses que nous n’aurions probablement pas faites de notre propre gré ;
30. Fait constamment l’objet de discussions entre les gens qui le connaisse, même s’il n’est pas là.

I. Nazarre-Aga (2004). Les manipulateurs sont parmis nous. Éditions de l’Homme. Pages 38-39.